Le Pilates de Véro pour les Sportifs et les non Sportifs
Coach Pilates à Pézenas

Le Pilates c´est affiner ces muscles !


"Ce qui constitue l'équilibre du corps et de l'esprit est le contrôle conscient

de tous les mouvements musculaires." Joseph Pilates

En Pilates, on ètire toujours les muscles lors des exercices. Que ce soit les jambes, la colomne vertébrale (Du coccyx au haut du crâne) ou les bras, c´est un auto-grandissement constant.

De la sorte, on acquiert rapidement une belle posture telle que la posture d´une danseuse. Un joli port de tête et un alignement du corps tout en élégance !

On acquiert également une marche plus souple, plus légère et plus rapide.

Toutes les chaînes musculaires que nous sollicitons lors de l´exécution des mouvements s´harmonisent entr´ elles, les accorder comme les cordes d´úne guitare.

En étirant les muscles, sont souvent crispés,  on les allonge: 

La solidarité musculaire implique qu'on étire pas un muscle isolément, mais dans un ensemble, en tenant compte de ses agonistes et antagonistes

Le muscle agoniste est donc celui qui se contracte, alors que l'antagoniste est celui qui s'étire. Les muscles fonctionnent tous par couple agoniste-antagoniste. ... le biceps, qui se contracte lorsque l'on plie le bras, et le triceps qui, au contraire, s'étire.

 

 On étire d’abord les muscles qui ont besoin de se contracter -pour être puissants- et de s’étirer –pour rester longs- ; on peut étirer les tendons -le tendon d’Achille, par exemple, souvent trop court et qui nous empêche de nous accroupir- ; on n’étire jamais les ligaments –cela s’appelle une entorse !

 Les étirements nous permettent de gagner en mobilité et en aisance corporelle, de soulager les tensions physiques accumulées, de calmer le corps, d’améliorer notre posture et donc notre pratique Pilates.

 


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion